Point sur les voitures prioritaires

Quand vous conduisez, la loi vous impose de laisser la priorité aux véhicules prioritaires. Concrètement, cela se traduit par une baisse de la vitesse de conduite, et parfois, si cela s’impose, de s’arrêter : l’objectif est de dégager la chaussée pour que les unités d’intervention puissent passer rapidement et sans encombre. Si vous ne respectez pas cette obligation, vous vous exposez au paiement d’une amende de 4e classe. Vous trouverez une partie du texte de loi relatif aux véhicules prioritaires à l’article R415-12 du Code de la route.

La liste des voitures prioritaires

Elle regroupe toutes les voitures d’intérêt général. Autrement dit, sont considérées comme prioritaires les voitures appartenant aux instances suivantes : police nationale, police municipale, gendarmerie, pompier, SAMU, SMUR, administration pénitentiaire (véhicule de transport des détenus). Notez qu’une ambulance privée au service du SAMU entre également dans la liste des véhicules prioritaires. Par ailleurs, dès qu’une voiture est escortée par la police ou la gendarmerie, elle devient prioritaire. Si elle ne bénéficie pas de cette escorte, elle n’est pas considérée comme prioritaire, combien même il s’agit d’une voiture ministérielle ou diplomatique, voire présidentielle. Toutes les voitures prioritaires doivent porter un feu bleu clignotant et diffuser une sirène.

Non-respect de la règle des priorités

Vous avez refusé de céder le passage à une voiture prioritaire ? Sachez qu’en vertu de l’article R415-12 vous allez devoir payer une amende dont le montant correspond à celui d’une contravention de quatrième classe. En d’autres termes, il s’agit d’une amende comprise entre 90 et 100 euros. Mais ce n’est pas tout : les autorités retireront 4 points sur votre permis de conduire. La règle des priorités est une question de sécurité routière, d’où la sévérité des sanctions !

 

Nécessité de revoir régulièrement le code

Ce rappel sur le droit de passage des voitures prioritaires rappelle qu’il est important de jeter quelquefois un œil sur le Code de la route pour s’assurer de n’avoir rien oublié. Vous pouvez vous entraîner sur ce site, que ce soit pour raviver les souvenirs ou pour réviser dans l’optique de passer l’épreuve de code de l’examen de permis de conduire.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.