Assurance : comment trouver une compagnie après un malus ?

Le malus causé par un accident de la circulation peut, entre autres, faire flamber la cotisation auprès de l’assurance auto. Mais les conséquences peuvent aussi graves comme la résiliation et un refus d’adhésion de la part de l’assurance auto. Si vous êtes touché par ce dernier cas, il faudra vous trouver une autre compagnie. Cette tâche peut s’avérer délicate.

Rappel des droits par rapport à l’assurance

Grâce à la loi Hamon, l’assuré a la possibilité de résilier son contrat d’assurance à tout moment. Cela reste un droit acquis, surtout lorsque la compagnie pénalise avec un malus trop important ou une cotisation hors de prix. Cela dit, l’assureur dispose aussi de ce même droit. Le plus dur c’est que la compagnie peut notifier que son ancien client fait l’objet d’un malus. En d’autres termes, les autres assureurs comprendront qu’il s’agit d’un conducteur à risque.

Ce qu’un conducteur faisant l’objet d’un malus pourra faire

Dans le cas où le conducteur a été refusé par plusieurs assurances, il dispose d’une voie de recours. Il peut saisir le BCT ou bureau central de tarification. Cet organisme apporte son aide en imposant un barème à ne pas dépasser. Sans cette action, les assurances qui reprennent les conducteurs à risque ont le droit de fixer elles-mêmes la cotisation des clients malusés. Conseil : après avoir été responsable d’un accident, anticipez le malus en résiliant votre contrat d’assurance avant que la sanction ne tombe.

Des assureurs qui acceptent les malusés

Un certain nombre d’assureurs acceptent les conducteurs malusés. Ces derniers peuvent librement demander un devis en ligne pour comparer plusieurs compagnies proposant le même service. La comparaison se fera au niveau du coefficient de malus accepté. Une fois votre choix pris, contactez votre assurance auto en ligne immédiate pour confirmer votre souscription. A noter que certaines compagnies iront jusqu’à 3,5. Un seul sinistre impliquant directement la responsabilité du conducteur fera multiplier son malus par 1,25. Avoir plusieurs accidents de la circulation à son actif peut ainsi devenir problématique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.